Tribune de Genève, et dont sport24 publie les grandes lignes, l'ancien numéro 10, se dit plus que jamais décidé à faire payer ses détracteurs. " Les gens savent depuis le début que cette histoire a été montée de toutes pièces par la FIFA pour m'empêcher de devenir président. Et maintenant, cela vient d'être confirmé noir sur blanc par le Ministère public de la Confédération " confie Platini au quotidien. Remonté contre la justice sportive, l'ex-président de l'UEFA évoque une véritable conspiration. Suite à sa mise en examen, Platini avait été suspendu par la FIFA de toute activité liée au football, une sanction toujours effective aujourd'hui. Si cet épisode judiciaire reste douloureux, l'ancien joueur en tire néanmoins du positif " J'ai pu prendre du recul [...] sur l'amitié, le métier, la politique et la gratitude. Je suis redevenu celui que j'étais à 16 ans, [...]. Simplement normal. "

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés