Mercredi, Guy Carlier a dédié sa chronique à Eva Roque, dont il juge la présence "indispensable" à Europe 1. Il explique pourquoi.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés