Stop au bashing ! Alors que les Bleus sont qualifiés en huitièmes de finale, c'est d'une certaine façon le message qu'a voulu faire passer Patrick Bruel sur les réseaux sociaux. C'est n'est pas en Russie, mais depuis les Etats-Unis que le chanteur a tenu à mettre en garde les Français. "Le pays de France en revanche commence à douter de son équipe et de son coach. Les commentaires vont bon train avec parfois une violence inouïe à l'égard d'une équipe qui termine tout de même 1e de son groupe, remplit son objectif et qui plus est, évite la Croatie", déplore l'artiste sur son compte Facebook ce jeudi 28 juin. "Bien sûr il a manqué la manière mais soyons sérieux, c'est une exhibition ou une Coupe du monde ?", s'interroge Patrick Bruel. Il veut encore y croire. "Cette violence n'est pas sans rappeler celle de 98 à l'égard d'Aimé Jacquet... On connaît la suite et on pourrait avoir une belle surprise le 15 juillet qui en ferait taire plus d'un", prédit-il sur Facebook avant de donner quelques conseils aux joueurs de Didier Deschamps. On avance, on va la chercher et on la ramène ! Une Coupe du monde c'est 7 matchs. Il en reste 4 ! Concentration... Détermination... Résultat ! Nous avons des joueurs parmi les meilleurs du monde à chaque poste ! Jouez ensemble vous serez intouchables !", écrit sur Facebook Patrick Bruel, avec les hashtags "Fier d'être bleu" et "Allez les Bleus".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés