Nouvel épisode dans l'affaire du concert raté de David Hallyday. Si une grande partie des spectateurs du concert gratuit du fils de Johnny Hallyday à Hesdin ce dimanche 26 août s'est montrée compréhensive, ce n'est pas le cas du maire de la ville des Hauts-de-France. L'équipe de l'artiste justifie le fait qu'il n'ait chanté que 45 minutes au lieu d'1h30 par une carte son défaillante qui ne lui aurait pas permis de jouer toutes les chansons prévues. "Je ne crois pas à cette histoire de carte son grillée. Je pense que dès le départ, ils ne voulaient pas jouer et qu'ils ont utilisé tous les prétextes pour annuler. Les discussions ont été très vives... ", indique à La Voix du Nord le maire d'Hesdin, Stéphane Sieczkowski-Samier. Selon le quotidien local, face à public plus restreint que prévu (600 personnes au lieu de 2 000 à 3000 prévues), notamment en raison de la pluie, la manager de David Hallyday aurait proposé d'annuler la représentation, avançant des dangers pour les musiciens. Mais ils monteront finalement sur scène pour un show plus court que prévu. "45 minutes au lieu de 90, le contrat n'est pas rempli", s'agace dans La Voix du Nord le maire d'Hesdin qui exige un "dédommagement". Une requête entendue puisque le producteur des concerts de David Hallyday indique au journal être prêt à payer "les conséquences financières de ce concert tronqué".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés