1 vues

Aucune sortie de crise pour le marché automobile européen n'est en vue au salon de Genève, qui a ouvert ses portes mardi et où s'est invité le débat sur le diesel, très suivi en France.

Publicité

Contenus sponsorisés