1 vues

Les trois parachutistes criblés de balles jeudi à Montauban et leur camarade tué quatre jours plus tôt à Toulouse ont été froidement visés par la même arme, et sans doute par le même tueur au scooter, un homme aux motivations totalement mystérieuses.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés