3 vues

Les banques Grecs et Espagnoles sont des plus en plus sont pression avec les retraits en masse des épargnants et les attaques des agences de notations. Et l’Espagne a toutes les peines du monde à emprunter sur les marchés tandis que la BCE et le FMI bloquent leurs aides à la Grèce

Publicité

Contenus sponsorisés