0 vues

A six mois de la présidentielle américaine, Barack Obama tient samedi ses premiers meetings de campagne officiels, l'occasion de s'en prendre nommément à son adversaire républicain Mitt Romney alors que les nouvelles économiques sont moins bonnes qu'espérées.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés