15 vues

Juillet 1976, année de la canicule. Claude, juif d’Algérie arrivé en France quinze ans plus tôt, emmène sa jeune femme Isabelle, ses deux garçons Simon (12 ans) et Bibou (8 ans), et Mamie, sa belle mère, en Bretagne. C’est Isabelle, ayant surpris Claude en flagrant délit d’adultère, qui a choisi pour ces vacances le petit village où elle est née : le Rocher Abraham. Dès le lendemain de leur arrivée, Bernard et Bernadette, Jacky et Marie-France, deux couples d’amis les y rejoignent. Ils sont accueillis avec méfiance par les autochtones à l’accent rugueux comme leurs mains... Principalement au café Pondemer, le café du village où les hommes se retrouvent. Juifs pieds-noirs, bretons catholiques... Parisiens, provinciaux : la cohabitation n’est pas facile. Mais ce sont des hommes avant tout. Des vrais. Alors peu à peu, avec beaucoup d’humour, avec humanité, avec empathie, les choses vont évoluer, des liens se tisser... Le passé, les vieilles rancoeurs, les inimitiés seront balayés, laissan

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.