1 vues

La police norvégienne interrogeait samedi un "fondamentaliste chrétien" proche de l'extrême droite sur le carnage qui a fait la veille au moins 92 morts à Oslo et dans ses environs, le pire acte de violence commis en Norvège depuis la Seconde guerre mondiale.

Publicité

Contenus sponsorisés