1 vues

En l'absence de nouvelles statistiques économiques outre-Atlantique, Wall Street a corrigé hier soir, préférant opter pour la prudence, alors que la situation européenne et en particulier l’instabilité politique grecque inquiète à nouveau les investisseurs quant à l’avenir de la zone euro

Publicité

Contenus sponsorisés