3 vues

A une dizaine de jours du second tour de la présidentielle, Neo Sécurité, spécialisée danas le gardiennage sous toutes ses formes, fait appel aux pouvoirs publics pour éviter la plus grosse faillite du quinquennat qui pourrait mettre près de 5.000 salariés au chômage.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés