14 vues

Les sauveteurs voulaient encore croire au miracle lundi, recherchant, malgré le mauvais temps, d'ultimes survivants après le du Costa Concordia, qui a fait six morts près de l'île italienne du Giglio, et constitue une grave menace pour l'environnement, selon un ministre italien.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés