1 vues

La communauté internationale, le Pakistan en particulier, était mardi sur le qui-vive craignant des représailles de cellules d'Al-Qaïda après l'élimination au Pakistan d'Oussama par un commando des forces spéciales américaines.

Publicité

Contenus sponsorisés