4 vues

Le lycéen accusé du meurtre d'Agnès, collégienne dont le corps a été retrouvé calciné en Haute-Loire, a été mis en examen samedi pour viol et assassinat, le parquet évoquant pudiquement une mise à mort, planifiée, "extrêmement violente".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés