2 vues

Un agent littéraire à la langue bien pendue réalise que l'arbre indien qu'un gourou lui a remis scellera son destin. Ainsi, à chaque mot prononcé, une feuille tombera. Et à la dernière, il mourra. D'où un irrépressible besoin pour lui d'enfin mesurer ses paroles.

Publicité
Contenus sponsorisés