0 vues

"Plusieurs centaines" de membres des forces de l'ordre sont mobilisées pour mettre en oeuvre un "dispositif de surveillance renforcée" dans l'Essonne, théâtre d'une série de quatre commis entre le 27 novembre et le 5 avril, a annoncé le préfet Michel Fuzeau.

Publicité

Contenus sponsorisés