0 vues

Le S&P et le Dow Jones ne sont plus très loin de leurs records absolus de 2007. Quelques pour cent. Hier c'est le père Noël, Ben Bernanke, qui a provoqué l'envolée des indices boursiers en indiquant clairement que la reprise économique n'était pas suffisamment puissante et qu'il était à nouveau prêt à distribuer des dollars à tout le monde.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.