3 vues

Le premier procès pénal du Mediator, un médicament accusé d'avoir déjà causé des en France, reprend mardi devant le tribunal correctionnel de Nanterre après avoir tourné court il y a un an pour des raisons de procédure.

Publicité

Contenus sponsorisés