5 vues

Des dirigeants africains réunis dimanche à Abuja se sont mis d'accord sur l'envoi au d'une force militaire internationale de "3.300 soldats" pour "un an", afin de reconquérir le nord du pays occupé par des groupes islamistes armés, a annoncé le président ivoirien Alassane Ouattara.

Publicité

Contenus sponsorisés