2 vues

La rébellion a annoncé la poursuite de son "offensive" au Mali, où l'incertitude régnait toujours sur le sort du président , renversé jeudi par des militaires déjà de plus en plus isolés par les nombreux appels au retour à l'ordre constitutionnel.

Publicité

Contenus sponsorisés