1 vues

L'Américain Keith Haring aimait particulièrement Paris. La capitale lui offre 23 ans après sa mort une grande exposition sur deux lieux, en insistant sur le message politique et social de l'artiste, icône du pop art, qui rêvait de transformer le monde.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.