1 vues

La situation était de nouveau bloquée à l'UMP mercredi, Jean-François Copé et François Fillon se montrant toujours aussi inflexibles, malgré un compromis proposé par 71 députés emmenés par des "non-alignés".

Publicité

Contenus sponsorisés