0 vues

Dans l'atelier de Liu Yi, de nombreux sujets tabous en Chine, des victimes du mouvement de la place Tiananmen aux immolés tibétains, attirent l'oeil parmi d'épaisses peintures à l'huile en noir et blanc.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.