1 vues

"Abasourdis", "stupéfaits": les responsables socialistes étaient sous le choc dimanche après l'inculpation de Dominique Strauss-Kahn, et tous ont appelé à la "décence", mais il n'en reste pas moins que ce coup de tonnerre rebat les cartes de la primaire socialiste.

Publicité
Contenus sponsorisés