5 510 vues

L'agence sanitaire anses a publié un rapport ce lundi 21 octobre. Ce rapport concerne certains téléphones mis en vente avant 2016. L'anses demande à ce qu'ils soient retirés de la vente, ou mis à jour. La raison ? tout d'abord ils émettraient trop d'ondes, puis ils dépasseraient... Les normes les plus récentes, quand ils sont situés dans la poche de votre veste. L'anses n'a précisé ni le nom des modèles, ni le nombre concerné. C'est le DAS (débit d'absorption spécifique) de ces modèles qui est en cause. Le DAS indique le taux d'énergie intégrée par le corps soumis à des ondes. Avant 2016, le DAS était évalué avec une distance de 2,5 cm au maximum... Entre le téléphone et le corps, contre 5 mm aujourd'hui. Ainsi certains smartphones dépassent désormais la limite de 2 watts par kilo (w/kg). L'agence nationale des fréquences (ANFR) procède à des tests réguliers avec ces nouvelles normes. Ainsi 16 téléphones ont jugé non conformes entre 2016 et 2019.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.