2 vues

Des tirs nourris d'armes automatiques résonnaient dimanche à l'aube dans le centre de Tripoli, où le dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, à une nouvelle fois brandi les spectres de l'immigration massive et du terrorisme islamique.

Publicité

Contenus sponsorisés