0 vues

L'Otan a assuré mardi ne pas viser le dirigeant contesté Mouammar Kadhafi au lendemain de frappes particulièrement violentes sur Tripoli, tandis que les rebelles ont subi des pertes sur le front Est, près de trois mois après le début du conflit en Libye.Allez sur Medisite pour retrouver l'article complet.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.