78 vues

L'Otan a assuré mardi ne pas viser le dirigeant contesté Mouammar Kadhafi au lendemain de frappes particulièrement violentes sur Tripoli, tandis que les rebelles ont subi des pertes sur le front Est, près de trois mois après le début du conflit en Libye.

Publicité

Contenus sponsorisés