0 vues

Le port libyen de était sécurisé par les rebelles mercredi au lendemain d'un bombardement des forces du régime, alors que l'Otan s'apprêtait à installer un représentant à Benghazi, fief des insurgés.Allez sur Medisite pour retrouver l'article complet.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.