14 vues

Blessé à la jambe par un obus alors qu'il combattait les hommes de Mouammar Kadhafi, Mohammed est mieux loti que la grande majorité de ses camarades: il sera soigné aux Etats-Unis quand des milliers d'autres devront se contenter des hôpitaux libyens, sous-équipés.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés