3 vues

La colère des policiers, née de la mise en examen d'un des leurs pour homicide volontaire, ne se dément pas: ils ont manifesté en France jeudi à l'appel d'un puissant syndicat qui a exigé du futur gouvernement du "changement" pour répondre au "ras-le-bol" général.

Publicité

Contenus sponsorisés