1 vues

L'UMP s'est emparé mercredi d'une sur les enfants nés de mères porteuses à l'étranger pour accuser le gouvernement d'imposer, derrière le projet sur le mariage homo, des "choix lourds" pour la société, et notamment la "marchandisation des corps".

Publicité

Contenus sponsorisés