9 vues

La BCE n'a pas baissé ses taux cette semaine. Hier Bernanke n'a pas annoncé de nouveau quantitative easing, un QE3. Les marchés sont déçus et rebaissent, mais ils ont tort. Les banques centrales des pays développés ont peu de munitions, elles doivent les utiliser avec le bon timing: elles attendent les résultats des élections Grecques.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.