2 vues

Les Egyptiens se prononçaient samedi sur un projet de Constitution défendu par les islamistes au pouvoir et rejeté par l'opposition, lors d'un qui se transformait en test pour le président Mohamed Morsi et les Frères musulmans dont il est issu.

Publicité
Contenus sponsorisés