74 vues

Au moins 170 opposants ont été interpellés dimanche en Russie, au cours de législatives vouées à maintenir la domination du parti Russie unie de Vladimir , entachées par des accusations de pressions et des cyberattaques qui ont paralysé des sites indépendants.

Publicité

Contenus sponsorisés