4 vues

Pendant des années en Indonésie, Turdi s'est occupé de Barack Obama, alors enfant. Quarante ans plus tard, il ne rêve que d'une chose: revoir un jour son "petit Barry", évoquant un garçon bon et tolérant qui se gardait bien de le juger, lui, un transsexuel.

Publicité
Contenus sponsorisés