27 vues

Ce n'est plus une élection présidentielle. Ce n'est pas le choix d'un programme. Ce n'est pas une bataille d'idées. C'est un référendum. Pour ou contre Nicolas Sarkozy. L'homme. La décision de Bayrou, qui par son choix pathétique (je ne donne pas de consigne de vote, mais je voterai Hollande) vient d'enterrer définitivement l'UDF, est la touche finale à une campagne pitoyable.

Publicité

Contenus sponsorisés