37 vues

L’aide financière de 100 milliards d’euros apportée à l’Espagne pour qu’elle puisse recapitaliser son secteur bancaire n’aura pas rassuré longtemps les marchés, notamment aux Etats-Unis qui s’inscrivent en forte baisse après avoir signé leur meilleure performance hebdomadaire la semaine dernière

Publicité

Contenus sponsorisés