0 vues

On continue à se bagarrer à l'approche des 3500 sur le CAC et des 1.35 sur l'euro qui étaient nos deux objectifs depuis plusieurs mois. Hier c'est le pétrole qui a freiné les ardeurs, un pétrole qui pénalise certaines entreprises et qui pèse sur le pouvoir d'achat et la consommation.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.