0 vues

Depuis quelques jours l'Europe rêve. Elle rêve qu'elle pourra se sortir de la crise par un plan miracle de relance par les "grands travaux", un plan Marshall. Et les leaders de la gauche fonctionnaire imaginent qu'on va pouvoir éviter de faire les réformes structurelles, les réductions de dépenses publiques et les aides aux entreprises par cette pirouette.

Publicité
Contenus sponsorisés