0 vues

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a violemment mis en cause la stratégie du constructeur automobile PSA Peugeot Citroën, dont il reçoit le numéro un en fin d'après-midi, et a averti que les mesures d'aides prévues pour la filière ne se feront pas sans contrepartie.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.