77 vues

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, acclamé à Damas par des milliers de Syriens, a estimé que le président syrien Bachar al-Assad "assumait" ses responsabilités face à la crise dans le pays, où le régime poursuivait son assaut sur Homs, haut lieu de la contestation.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés