1 vues

Le candidat des Frères musulmans à la présidentielle égyptienne a cherché mardi à rassurer les chrétiens et les femmes face à une possible victoire d'un islamiste dans cette élection, marquée par ailleurs par l'attaque la veille du QG de son rival, Ahmad Chafiq.

Publicité

Contenus sponsorisés