0 vues

Après une ouverture en nette baisse, plombés par l'agence Standard and Poor’s qui a dégradé la note souveraine de l'Espagne avec perspective long terme négative, les marchés ont remonté la pente. L’Italie qui a lancé une émission obligataire arrivant à échéance à 5 et 10 ans a vu ses rendements s’inscrire en nette hausse, mais le 10 ans est resté sous la barre psychologique des 6%,ce qui a rassuré les marchés.

Publicité
Contenus sponsorisés