6 vues

L'armée kényane s'est lundi un peu plus enfoncée dans le sud somalien pour combattre les islamistes que Nairobi rend responsable de récents enlèvements d'Européennes, une opération à laquelle les rebelles menacent de répliquer en frappant le "coeur" du Kenya.

Publicité

Contenus sponsorisés