1 vues

L'Argentine devait rembourser vendredi les derniers porteurs de titres émis lors du gel des avoirs bancaires de la crise de 2001 et annoncer la fin du "corralito", mais pour des milliers d'Argentins le cauchemar d'avoir perdu ses avoirs n'est toujours pas fini.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.