56 vues

Chaque jour apporte son lot de nouvelles inquiétantes. La Grèce est même passée au second plan depuis que l'Espagne perd du temps à refuser l'aide européenne. On a l'impression que la zone euro est paralysée. Il faut dire que l'Allemagne a décidé, depuis le dernier sommet où la France a eu la bonne idée de l'agresser, de se taire. Et sans l'Allemagne, pas de zone euro.

Publicité
Contenus sponsorisés