10 vues

Ils étaient entre 100 et 200 000 lundi soir à défiler dans les rues des grandes villes du Brésil pour exprimer leur frustration au sujet des impôts élevés, la mauvaise qualité des services publics comme la santé, l'éducation et les transports et également pour protester contre la corruption gouvernementale.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés