0 vues

L'élection d'un nouveau président de l' a viré lundi à la guerre entre les camps Fillon et Copé qui, en l'absence de proclamation officielle, ont revendiqué chacun la victoire et se sont accusés de fraudes, malgré les appels au calme.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.