103 vues

Confrontée aux pires attaques perpétrées sur son territoire depuis la seconde guerre mondiale, la Norvège envisage de poursuivre le suspect, Anders , pour "crimes contre l'humanité", un chef d'accusation passible de 30 ans de prison.

Publicité

Contenus sponsorisés